Une carte vitale pour le logement

Carte vitale pour le logementLe projet avait déjà été abordé, mais aujourd’hui il semble être plus concret : une carte vitale du bâtiment sera instaurée pour les biens déjà construits et neufs. Une idée qui ne risque pas de sortir d’aussitôt même si, actuellement, un nouveau groupe de travail réfléchit sur sa mise en place.

Ce groupe de travail, que l’on appelle “Rénovation des logements : du diagnostic à l’usage”, aura pour mission de décrire les fonctions de cette carte. Cette dernière aura pour principal objectif de collecter toutes les informations nécessaires permettant de connaître “l’état de santé” du logement en question. Tout cela dans le but d’une future rénovation pour améliorer sa performance dans le long terme, mais aussi afin de garantir l’entretien de l’habitation et de suivre s’il est respectueux des bonnes pratiques en termes de performance énergétique.

Appelée aussi “passeport du bâtiment” ou “carnet de santé”, la carte vitale du bâtiment devrait se présenter sous forme BIM (maquette numérique) et se baser sur les moments phares de la vie du logement construit.

Cécile Duflot ajoute son grain de sel en suggérant que cette carte ou passeport doit “s’engager dans une rénovation BBC compatible” comme véritable outil d’audit énergétique. Elle doit également fournir des préconisations en termes de travaux après avoir analyser le logement et évaluer les performances de chaque changement.

Autrement dit, cette carte vitale permettrait aux particuliers de faire les bons choix concernant les travaux de rénovation. Un projet qui s’inscrirait dans la même démarche que le dispositif “Objectifs 500.000” de Sylvia Pinel.

Ajoutez cet article à vos favoris..

A propos de Sébastien Pierre

Spécialiste et passionné par l'immobilier, vous retrouverez toutes les actualités sur les lois autour de l'investissement locatif.