Les zones Loi Duflot : opportunités et limites pour une rentabilité maximale

La loi Duflot doit permettre de construire près de 40 000 logements neufs par an.  Le gouvernement a redessiné les anciennes zones d’habitation de la loi Scellier, de manière plus sélective, afin que le parc locatif neuf se réoriente autour de villes dynamiques mais ayant un fort déficit en logements. Il en résulte que seules les zones Loi Duflot A Bis, A et B1 sont éligibles. La zone B2 pourra bénéficier d’une dérogation temporaire alors que la zone C est, elle, totalement inéligible.

Zone Loi Duflot
Parce qu’il est important de bien déterminer le secteur géographique dans lequel investir en loi Duflot, le site Loi Duflot analyse ci-après les opportunités et les limites à investir dans chaque zone.

Éligibilité des zones Loi Duflot

Tableau d’éligibilité des zones Loi Duflot et de correspondance des entités géographiques :

Zone Loi Duflot Entités géographiques Éligibilité
Zone A Bis Paris et sa proche banlieue Éligible
Zone A Reste de la banlieue parisienne Éligible
Zone B1 Grandes agglomérations françaises de plus de 250 000 habitants, certaines villes du littoral et de la Corse Éligible
Zone B2 Communes de plus de 50 000 habitants non incluses dans la zone B1 Éligible jusqu’au 30 juin 2013 puis sous dérogation
Zone C Reste du territoire Non éligible

Retrouvez l’ensemble des communes par zone et testez l’éligibilité de votre ville grâce à notre outil !

Zone Loi Duflot A et A Bis : De fortes contraintes financières à l’investissement Duflot

La zone A et A Bis se sont pas réellement adaptées à des profils investisseurs. Bien que très attractives d’un point de vue démographique et économique, les prix de l’immobilier sur ces zones sont très élevés et demandent un effort d’épargne mais aussi une capacité d’emprunt souvent très forts. Votre investissement perd donc en rentabilité. Dans la plupart des cas, les banques vous demanderont aussi un apport pour l’ouverture de votre prêt. Ce qui ajoute une contrainte financière à votre projet.

Cette zone est donc réservée à des profils d’acquisition patrimoniale, à hauts revenus et qui ont un niveau d’endettement très bas. Les produits immobiliers de la zone Loi Duflot A et A Bis constituent une valeur refuge.

Zone Loi Duflot B1 : Un territoire particulièrement adapté à l’investissement Duflot

La zone B1 est plus adaptée à des profils de primo-investisseur (tout premier ou second investissement). Elle inclue de grandes métropoles dynamiques de province où les prix de l’immobilier neuf sont plus attractifs. Les prix d’achat sont souvent proches ou en deçà du plafond de calcul de la réduction fiscale Duflot et les plafonds de loyers correspondent souvent au prix du marché locatif. Ces paramètres permettent d’optimiser votre acquisition. D’autant plus que la zone B2 est la zone Loi Duflot sur laquelle le potentiel de revente est le plus important.
Privilégiez les villes dans lesquelles les prix d’achat respectent le plafond de réduction Duflot et là où les loyers ne seront pas plafonnés. Ceci vous permettra de mieux rentabiliser votre investissement.

Attention cependant : la zone B1 est aussi la zone Loi Duflot la plus vaste. Elle concentre donc une grande hétérogénéité de biens et de villes à dynamiques différentes. Renseignez-vous toujours sur ces points importants avant tout investissement. Consultez notre classement exclusif des villes dans lesquelles investir en loi Duflot.

Zone Loi Duflot B2 : Une opportunité limitée dans le temps

Attention : depuis le 30 juin 2013, la zone B2 n’est plus éligible en loi Duflot (sauf dérogation).

Du fait de son éligibilité limitée dans le temps, cette zone peut permettre de réaliser de très belles opportunités : les promoteurs immobilier pourraient décider de “casser” leurs prix de vente, ce qui aurait pour effet de booster réellement votre rentabilité. Ce qui est aussi idéal pour des profils à très petit budget. Mais ces opportunités représentent un marché de niches très spécifique donc risqué.

En conséquence, nous vous déconseillons d’investir aujourd’hui dans un logement Duflot en zone B2. On estime à deux, voire trois mois, le délai incompressible entre la signature de votre contrat de réservation et celle de l’acte authentique notarié. Il est donc extrêmement risqué de vous lancer en ce moment dans un investissement en zone B2. Préférez une ville géographiquement proche de votre choix initial, mais située en zone B1.

Zone Loi Duflot C : Une interdiction réglementaire d’investissement en loi Duflot

La zone C est totalement inéligible à l’investissement locatif neuf en loi Duflot.

CONSEIL PRATIQUE : Calculez simplement votre plafond de loyer Duflot et sélectionnez la meilleure zone pour votre investissement ! 
Si vous souhaitez investir dans un logement Duflot mais que vous n’avez toujours pas identifié la zone vers laquelle vous orienter : utilisez l’outil de calcul du plafond de loyer Duflot sur notre site. Entrez ou estimez la surface idéale de votre logement et comparez les loyers que vous pourriez obtenir en fonction de chaque zone Loi Duflot. Cet outil peut vous guider dans votre choix. 

Pensez également à regarder nos conseils pour sélectionner une ville adaptée à vos objectifs d’investissement Duflot !