Quel appartement sélectionner en loi Duflot ?

Appartement Loi Duflot 2013Le choix sur la  typologie du bien doit être basé sur votre capacité d’épargne, le prix de vente, et le prix de location pour vous assurer un investissement locatif rentable et adapté à votre situation. Si la résidence est un critère important dans votre choix, l’appartement l’est tout autant.

Choisissez la bonne typologie !

  • Les Studios, T1 bis et T2 sont très recherchés par les jeunes actifs et les étudiants.
  • Les T2 et T3 sont quant à eux recherchés par les célibataires, les couples et de plus en plus par les personnes qui se séparent.
  • Les T4 et T5 sont recherchés par les familles, souvent des locataires plus stables, qui ont  tendance à s’approprier le bien et donc à en prendre davantage soin.

N’ayez aucun à priori car toutes les typologies de logements ont un intérêt. Ce sont votre capacité d’épargne et votre stratégie patrimoniale qui doivent vous guider dans votre choix

Informez -vous sur les prix pratiqués sur le marché local !

De nombreux sites Internet tels que www.selogerneuf.com et www.logicimmoneuf.com vous permettent de connaître tous les prix de marchés à la vente et à la location. Ainsi vous pourrez apprécier la proposition qui vous est faite, et valider la rentabilité de votre opération. Attention bien évidemment à comparer des biens dans le même secteur et aux prestations équivalentes.

Un investissement locatif réussi repose sur son taux de location !

Nous vous conseillons de vous positionner sur une fourchette légèrement en dessous du prix du marché, ce qui augmente la rapidité de la location et réduit les turn-over entre les locataires. Il vaut mieux louer 30 € de moins votre logement plutôt que de perdre des mois de loyers.
La loi Duflot évite en partie cet arbitrage dans la mesure où la loi prévoit un plafonnement des loyers, ce qui rendra votre logement attractif en terme de loyer et donc facilitera sa location.

CONSEIL PRATIQUE : Pensez aux surfaces annexes !
Le plafond de loyer de la loi Duflot est calculé sur la base de la surface habitable à laquelle on ajoute la moitié des surfaces annexes (caves, sous-sols, remises, balcons, combles  aménageables...) et cela  dans la limite de 8 m².
Lors de votre achat pensez par conséquent à prendre en compte ces surfaces annexes, elles s’avéreront pertinentes pour optimiser la rentabilité de votre investissement Duflot.